Il existe de nombreux types d’embouchures de trépan, constitués de nombreux matériaux différents. Tous sont conçus pour améliorer les aides du cavalier et donner des signaux clairs au cheval tout en étant confortable et facile à porter pour le cheval. Beaucoup de bits ont un port. Il peut être très peu profond ou très élevé, avec d’autres ajouts qui tournoient ou qui clochent.

Qu’est-ce qu’un port?

Fondamentalement, un port est un « U » inversé au milieu de l’embout buccal de certains bits. Un port très bas peut sembler n’être qu’une légère hausse, alors qu’un port très haut peut être assez élevé – plus de deux pouces dans les très hauts. Un port très bas laisse de la place pour la langue du cheval et est parfois appelé soulagement de la langue. Certains mors de filet ont un port, mais ils sont le plus souvent vus sur des mors. Certains ports auront également un rouleau qui relie les deux branches du «U».

Haut port

Un porto élevé, en plus de soulager la langue, exerce également une pression sur le palais de la bouche du cheval lorsque les rênes sont tirées. Utilisé à mauvais escient, un mors à forte ouverture peut être très douloureux ou endommager la bouche du cheval. Lorsque vous tenez le mors dans votre main, ce mors semblera coller directement vers le haut, mais lorsqu’il sera correctement placé dans la bouche du cheval, le port se posera à plat sur la langue jusqu’à ce que les aides à la rein soient utilisées. Ensuite, en fonction de la gestion des rênes, le port peut légèrement pivoter. La rotation ne doit pas être suffisante pour exercer une forte pression sur la bouche du cheval.

Lire la suite  Animaux adoptés en dernier

Ports solides

Les ports solides, plutôt que constitués d’une barre en forme de «U», sont en réalité appelés cuillères ou bêches, bien qu’ils se ressemblent un peu. Ceux-ci ne fournissent pas de soulagement de la langue. La bêche ou la cuillère peut comprendre des rouleaux élaborés ou « grillons », des becs doubles, et ne sont utilisés que sur des chevaux très bien entraînés par des cavaliers habiles qui comprennent la gravité du foret utilisé. En règle générale, les embouts avec des ports n’ont pas d’embouchures articulées, bien que certains aient des joints de chaque côté du port. Ceux-ci sont attachés avec une charnière en forme de broche, plutôt que d’un lien.

Usage commun

Les ports se trouvent sur des brides western, anglais et moteur. Généralement, ils doivent être utilisés dans des conditions de conduite plus avancées, où le cheval doit être plus réactif aux aides du cavalier. Vous verrez des ports sur de nombreux mors occidentaux utilisés lors de rodéos et de reining, et souvent sur le trottoir d’une bride de dressage. Si des bits avec des ports sont mal utilisés, ils peuvent être très graves comparés au même bit sans port. Sans chaînette pour empêcher le mors de tourner dans la bouche du cheval, les mors avec ports peuvent être utilisés de manière très pénible pour le cheval. Généralement, pour le plaisir du pilotage, vous n’avez pas besoin d’un peu de porto à moins que votre cheval ne profite de l’espace qu’il donne à sa langue.