G-R1THGGG2F5
Pour commencerChiotsLa toux de chenil chez le chien : Bordetella et autres causes

La toux de chenil chez le chien : Bordetella et autres causes

Dans cet article Expand

  • Qu’est-ce que la toux de chenil ?
  • Les symptômes
  • Les causes
  • Diagnostic
  • Le traitement
  • Pronostic pour les chiens atteints de toux de chenil
  • Prévention de la toux de chenil

La toux de chenil chez le chien est une infection courante et très contagieuse des voies respiratoires supérieures, souvent causée par la bactérie Bordetella ou des virus. Elle provoque une inflammation de la trachée et des bronches du chien, qui se traduit souvent par une toux rauque.1 Tous les chiens sont sensibles, mais la maladie est plus fréquente dans les endroits où les chiens se rassemblent. Voici ce que les parents doivent savoir sur la toux de chenil chez les chiens et les chiots.

Qu’est-ce que la toux de chenil ?

La toux de chenil, également connue sous le nom de complexe respiratoire infectieux canin ou de trachéobronchite infectieuse canine, est une maladie respiratoire contagieuse qui provoque une inflammation de la trachée et des bronches (les tubes menant aux poumons) du chien1.

Des agents infectieux viraux ou bactériens (souvent Bordetella) endommagent les cils dans les voies respiratoires d’un chien infecté, ce qui provoque une toux. Les cils sont de minuscules projections ressemblant à des poils qui protègent normalement les voies respiratoires en éliminant les irritants tels que la poussière, les bactéries et autres micro-organismes par des mouvements ondulatoires. Lorsqu’ils sont endommagés, le mécanisme de protection s’effondre et augmente les risques de développement d’une ou plusieurs infections.

Bordetella est le nom commun d’une infection causée par la bactérie Bordetella bronchieseptica. Elle est généralement associée à la toux de chenil et les termes sont souvent utilisés de manière interchangeable. Cependant, la « toux de chenil » désigne techniquement la trachéobronchite, une affection inflammatoire qui provoque une toux persistante, et peut être causée par d’autres agents bactériens et viraux.

Lire la suite  Morsures de tiques chez les chiots

La toux de chenil doit son nom à l’une des sources les plus probables de transmission de la maladie : les pensions pour chiens.

La bronchite chez le chien

Symptômes de la toux de chenil chez le chiot

Les symptômes de la toux de chenil apparaissent généralement entre deux et dix jours après l’exposition. La plupart des cas de toux de chenil provoquent une maladie bénigne, avec des symptômes qui tendent à être plus gênants pour les propriétaires que dangereux pour le chien.

  • Toux persistante (souvent accompagnée d’un bruit de klaxon)
  • Écoulement nasal ou oculaire (moins fréquent)
  • Légère fièvre
  • Perte d’appétit
  • Léthargie

La toux de chenil provoque une inflammation de la trachée et des bronches, ce qui se traduit par une toux caractéristique qui ressemble souvent à un « coup de klaxon » aigu de l’oie2. La toux peut être déclenchée par l’excitation, la traction de la laisse, l’ingestion d’alcool ou une légère pression sur la base de la gorge du chien. L’écoulement nasal ou oculaire, la fièvre et la perte d’appétit sont moins fréquents et plus susceptibles d’apparaître si la maladie progresse sans traitement.

Dans cet article Expand

Qu’est-ce que la toux de chenil ?

Les symptômes

Les causes

  • Diagnostic
  • Le traitement
  • Pronostic pour les chiens atteints de toux de chenil
  • Prévention de la toux de chenil

La toux de chenil chez le chien est une infection courante et très contagieuse des voies respiratoires supérieures, souvent causée par la bactérie Bordetella ou des virus. Elle provoque une inflammation de la trachée et des bronches du chien, qui se traduit souvent par une toux rauque.1 Tous les chiens sont sensibles, mais la maladie est plus fréquente dans les endroits où les chiens se rassemblent. Voici ce que les parents doivent savoir sur la toux de chenil chez les chiens et les chiots.

Lire la suite  Groupes sanguins des chiens

Qu’est-ce que la toux de chenil ?

La toux de chenil, également connue sous le nom de complexe respiratoire infectieux canin ou de trachéobronchite infectieuse canine, est une maladie respiratoire contagieuse qui provoque une inflammation de la trachée et des bronches (les tubes menant aux poumons) du chien1.

Des agents infectieux viraux ou bactériens (souvent Bordetella) endommagent les cils dans les voies respiratoires d’un chien infecté, ce qui provoque une toux. Les cils sont de minuscules projections ressemblant à des poils qui protègent normalement les voies respiratoires en éliminant les irritants tels que la poussière, les bactéries et autres micro-organismes par des mouvements ondulatoires. Lorsqu’ils sont endommagés, le mécanisme de protection s’effondre et augmente les risques de développement d’une ou plusieurs infections.

Bordetella est le nom commun d’une infection causée par la bactérie Bordetella bronchieseptica. Elle est généralement associée à la toux de chenil et les termes sont souvent utilisés de manière interchangeable. Cependant, la « toux de chenil » désigne techniquement la trachéobronchite, une affection inflammatoire qui provoque une toux persistante, et peut être causée par d’autres agents bactériens et viraux.

La toux de chenil doit son nom à l’une des sources les plus probables de transmission de la maladie : les pensions pour chiens.

La bronchite chez le chien

Symptômes de la toux de chenil chez le chiot

Les symptômes de la toux de chenil apparaissent généralement entre deux et dix jours après l’exposition. La plupart des cas de toux de chenil provoquent une maladie bénigne, avec des symptômes qui tendent à être plus gênants pour les propriétaires que dangereux pour le chien.

Toux persistante (souvent accompagnée d’un bruit de klaxon)

Écoulement nasal ou oculaire (moins fréquent)

Légère fièvre

  • Perte d’appétit
  • Léthargie
  • La toux de chenil provoque une inflammation de la trachée et des bronches, ce qui se traduit par une toux caractéristique qui ressemble souvent à un « coup de klaxon » aigu de l’oie2. La toux peut être déclenchée par l’excitation, la traction de la laisse, l’ingestion d’alcool ou une légère pression sur la base de la gorge du chien. L’écoulement nasal ou oculaire, la fièvre et la perte d’appétit sont moins fréquents et plus susceptibles d’apparaître si la maladie progresse sans traitement.
Lire la suite  Pourquoi votre chiot ne mange-t-il pas et comment l'aider ?

Les signes de la toux de chenil sont similaires à ceux d’autres maladies respiratoires, dont certaines peuvent être plus dangereuses, d’où l’importance d’une évaluation vétérinaire. Si elle n’est pas traitée, la toux de chenil peut évoluer vers une pneumonie potentiellement mortelle.

The Spruce / Bailey Mariner

Quelles sont les causes de la toux de chenil chez le chien ?

La toux de chenil est une affection qui peut être causée par un ou une combinaison de différents agents infectieux, notamment :

*la bactérie Bordetella bronchiseptica

*la bactérie *Mycoplasma

le virus parainfluenza canin

l’adénovirus canin 2 (CAV-2).1

La toux de chenil se transmet par la salive et les sécrétions nasales. Elle peut se produire par contact direct lorsque votre chien renifle ou lèche un chien infecté ou un objet contaminé dans son environnement. La toux transmet également les agents dans l’air d’un chien à l’autre, de sorte que les chiens situés à proximité sont susceptibles d’être infectés.

La toux de chenil se propage le plus souvent dans les endroits où les chiens se rassemblent, comme les pensions, les garderies, les expositions canines et les parcs pour chiens.

Comment garder votre chien en bonne santé et en sécurité dans le parc à chiens de votre ville

- Advertisement -