L’anisocorie chez le chien

Dans cet article Développez

  • Qu’est-ce que l’anisocorie ?
  • Les symptômes
  • Les causes
  • Diagnostic
  • Traitement et prévention
  • Pronostic

Si vous remarquez que votre chien a deux pupilles de taille différente, il se peut qu’il souffre d’anisocorie. L’anatomie de l’œil d’un chien est incroyablement similaire à celle d’un œil humain : tous deux ont une sclérotique (la partie blanche), un iris (la partie colorée) et une pupille (l’ouverture foncée au centre de l’iris). Tout comme nous, la pupille du chien permet à la lumière de traverser l’œil et d’atteindre la rétine. Dans un œil normal et sain, les deux pupilles se contractent en cas de forte luminosité et s’élargissent en cas de faible luminosité. Que signifie donc le fait que les pupilles de votre chien soient de deux tailles différentes ? Lisez notre guide sur l’anisocorie.

Qu’est-ce que l’anisocorie ?

L’anisocorie est un terme médical qui désigne le fait que les pupilles sont de deux tailles différentes. L’anisocorie n’est pas une maladie en soi, mais plutôt le symptôme d’une affection sous-jacente.

Symptômes de l’anisocorie chez le chien

En fonction de la cause sous-jacente, il se peut que vous ne constatiez aucun autre symptôme ou que vous constatiez d’autres symptômes oculaires.

Symptômes

  • Sclérose rougie
  • Cornée trouble ou teintée de bleu
  • Écoulement oculaire
  • Paupière tombante
  • Œil qui louche
  • Frottement de l’œil
  • Léthargie

Les chiens atteints d’anisocorie peuvent également présenter une rougeur des sclérotiques, c’est-à-dire que la partie blanche de l’œil paraît rouge. La cornée (la couche la plus externe de l’œil) est également souvent opacifiée ou teintée de bleu. Les signes d’anisocorie sont un écoulement oculaire, une paupière tombante, un œil qui louche ou le fait de se frotter ou de se ronger l’œil affecté. Votre chien peut également être moins actif que d’habitude.

Lire la suite  L'hypoglycĂ©mie chez les chiots et les petits chiens

Quelles sont les causes de l’anisocorie chez le chien ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les pupilles de votre chien sont de tailles différentes.

  • Ulcère/blessure de la cornée
  • Trouble cérébral ou neurologique affectant les nerfs spécifiques de l’œil de votre chien (par exemple, le syndrome de Horner).
  • Glaucome (l’œil affecté présente une augmentation de la pression à l’intérieur de l’œil et est dilaté)
  • Modification dégénérative du tissu de l’iris pouvant survenir avec l’âge.
  • Traumatisme crânien
  • Exposition à des produits chimiques ou à des toxines

Quelle qu’en soit la cause, si l’anisocorie de votre chien apparaît soudainement, il s’agit d’une urgence qui nécessite des soins vétérinaires immédiats. Si votre chien n’est pas soigné immédiatement, la vision de l’œil affecté peut être endommagée de façon permanente.

Comment les vétérinaires diagnostiquent-ils l’anisocorie chez le chien ?

La plupart des examens oculaires commencent par trois tests de base : un test lacrymal de Schirmer, une coloration à la fluorescéine et un test de pression intraoculaire. Le test lacrymal de Schirmer permet de vérifier la capacité des yeux de votre chien à produire des larmes. Certaines maladies inhibent la production de larmes. Les yeux de votre chien essaieront alors de compenser, mais au lieu de larmes, ils produiront un écoulement épais et collant. En d’autres termes, vous pouvez penser que votre chien a simplement des larmes bizarres, alors qu’en réalité il n’en a pas du tout ! La coloration de l’œil à l’aide d’un colorant à la fluorescéine permet de mettre en évidence d’éventuels ulcères sur la cornée de votre chien. Le colorant s’accumule dans l’ulcère lui-même, de sorte que, même si l’excès de colorant est éliminé de l’œil, le colorant reste fluorescent sous une lumière noire. L’examen de la pression intraoculaire de votre chien permet de détecter un glaucome ainsi qu’une uvéite. Si votre chien souffre d’un glaucome dans un œil ou dans les deux, la pression intraoculaire sera plus élevée que la normale. Si votre chien souffre d’uvéite dans un œil ou dans les deux, la pression intraoculaire sera inférieure à la normale. Rassurez-vous, la médecine vétérinaire ne vérifie pas la pression oculaire à l’aide du redoutable test de la « bouffée d’air », courant en ophtalmologie humaine.

Lire la suite  Le syndrome d'oscillation chez le chien

Si les trois tests oculaires standard ne révèlent rien d’anormal, votre vétérinaire peut vouloir effectuer des tests plus spécialisés. De légers prélèvements de la conjonctive de votre chien peuvent être envoyés à un laboratoire externe pour histopathologie, où un spécialiste vétérinaire examinera les échantillons au microscope. Il pourra ainsi déterminer si des cellules anormales sont présentes, ce qui pourrait indiquer une tumeur bénigne (ou maligne). Votre vétérinaire voudra peut-être effectuer un bilan sanguin afin d’exclure toute maladie systémique. Il peut également demander à votre chien de passer des radiographies du crâne, une IRM ou même d’être examiné par un ophtalmologiste vétérinaire.

Traitement et prévention

La meilleure façon de traiter l’anisocorie de votre chien dépend entièrement de la cause de l’anisocorie. Un traitement spécifique sera basé sur la maladie en question. Si l’anisocorie de votre chien provient d’une exposition à un produit chimique ou à une toxine, l’élimination de la substance peut inverser l’anisocorie. Certaines causes, comme le syndrome de Horner, sont spontanément résolutives et l’anisocorie peut disparaître d’elle-même. Pour d’autres causes encore, comme les maladies dégénératives, l’anisocorie de votre chien peut ne jamais s’améliorer. Certaines causes d’anisocorie peuvent également nécessiter une médication à long terme. Si la vision de votre chien est affectée par l’anisocorie, elle peut ne jamais revenir à la normale.

Bien qu’il soit impossible de prévenir l’anisocorie, un suivi régulier de la santé oculaire de votre chien permettra de détecter les signes d’anisocorie le plus tôt possible.

Pronostic pour les chiens atteints d’anisocorie

Le pronostic de l’anisocorie dépend de sa cause. Il se peut qu’aucun traitement ne soit nécessaire ou qu’une médication à long terme soit nécessaire. Si certains chiens se rétablissent complètement, d’autres peuvent devenir aveugles1. Il est donc vital pour la vision et la santé oculaire de votre chien que vous consultiez immédiatement un vétérinaire. Que vous consultiez un vétérinaire d’urgence ou votre vétérinaire habituel, il pourra vous aider à déterminer la cause des symptômes oculaires inquiétants de votre chien et la meilleure façon de résoudre le problème.

Lire la suite  Choc anaphylactique chez le chien
- Advertisement -