Dans cet article Expand

  • Toxicité
  • Pièces toxiques
  • Quantité
  • Symptômes de toxicité
  • Traitement de la toxicité
  • Alternatives sûres

Retour au sommet

L’ail apporte une saveur délicieuse à toutes sortes de plats salés et présente un large éventail d’avantages pour la santé des humains. Il a été prouvé qu’il aide avec le cholestérol, la tension artérielle, les maladies cardiaques et peut même aider à combattre le rhume!

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant de nos chiens. L’ail et tous les autres membres de la famille des plantes allium, qui comprend d’autres aliments de base tels que les oignons, les oignons verts et la ciboulette, sont tous toxiques lorsqu’ils sont ingérés.

Pourquoi l’ail est-il toxique pour les chiens?

L’ail et tous les membres de la famille des alliums contiennent des composés chimiques qui, bien que totalement inoffensifs pour l’homme, peuvent être nocifs pour les chiens. Plus précisément, les composés présents dans l’ail peuvent endommager les globules rouges de votre chien, provoquant un type d’anémie appelé anémie hémolytique. Les chiens qui ont ingéré de l’ail peuvent également montrer des signes de troubles gastro-intestinaux car leur tube digestif ne sera pas habitué à le digérer.

Quelles parties d’une plante d’ail sont toxiques pour les chiens?

Vous pouvez acheter votre ail à l’épicerie, soit en bulbes entiers, soit en pots pré-émincés. Si vous avez un potager et que vous l’utilisez souvent dans votre cuisine, vous pouvez avoir une plante ou deux dans votre jardin.

Toutes les parties d’une plante d’ail doivent être considérées comme toxiques pour votre chien. Un chien qui a mangé les feuilles ou les tiges d’une plante d’ail doit être traité de la même manière que celui qui mange le bulbe ou les clous de girofle.

Lire la suite  Comment traiter les allergies alimentaires pour chiens

Quelle quantité d’ail est toxique pour les chiens?

L’ail est l’un des membres les plus toxiques de la famille des alliums. La recherche vétérinaire indique que 15 à 30 grammes d’ail par kilogramme de poids corporel suffisent à provoquer une toxicité de l’ail.

Il convient de noter que la gousse d’ail moyenne n’est que d’environ 5 grammes, de sorte que la plupart des chiens auraient besoin de manger beaucoup d’ail pour voir les effets indésirables. Bien sûr, tous les chiens sont différents et votre chien peut être plus sensible que la plupart des autres. Donc, même si votre chien entre dans un peu d’ail, vous devriez contacter votre vétérinaire juste pour être en sécurité.

Poids du chien Dose toxique d’ail Nombre de gousses d’ail
5 kg (11 livres) 75 g à 150 g 15 – 30
10 kg (22 livres) 150 g à 300 g 30 – 60
15 kg (33 livres) 225 g à 450 g 45 – 90
20 kg (44 livres) 300 g à 600 g 60 – 120
25 kg (55 livres) 375 g à 750 g 75 – 150
30 kg (66 livres) 450 g à 900 g 90 – 180
35 kg (77 livres) 525 g à 1 050 g 105 – 210
40 kg (88 livres) 600 g – 1 200 g 120 – 240
45 kg (99 livres) 675 g à 1 350 g 135 – 270

Symptômes de la toxicité de l’ail

L’anémie hémolytique peut être une maladie grave. S’il n’est pas traité en temps opportun, l’état de votre chien peut se détériorer rapidement, il est donc important de savoir quels sont les signes.

Lire la suite  Hémangiosarcome chez les chiens

Les signes d’anémie hémolytique causée par la toxicité de l’ail peuvent inclure:

  • faiblesse
  • léthargie
  • respiration rapide (tachypnée)
  • gencives pâles
  • jaunisse
  • urine de couleur foncée

Lorsque les globules rouges de votre chien sont détruits, votre chien sera moins capable de transporter de l’oxygène vers toutes les parties de son corps. Cela explique la faiblesse et la léthargie. Cela peut également expliquer la respiration rapide, car votre chien peut essayer de compenser en apportant plus d’oxygène dans ses poumons.

Les gencives pâles sont le résultat direct de l’anémie de votre chien, car des globules rouges sains donnent aux gencives de votre chien leur couleur normale. Bien sûr, certains chiens peuvent normalement avoir des gencives de couleur rose pâle, il est donc important que vous sachiez quelle est la couleur normale des gencives de votre chien.

L’ail peut également provoquer des troubles gastro-intestinaux, dont les symptômes peuvent inclure:

  • vomissement
  • la diarrhée
  • perte de poids
  • manque d’appétit
  • léthargie
  • douleur abdominale

Si vous remarquez l’un des symptômes ci-dessus chez votre chien, en particulier les symptômes de l’anémie hémolytique, consultez immédiatement un vétérinaire.

Traitement de la toxicité de l’ail chez les chiens

Lorsque vous arrivez avec votre chien chez le vétérinaire, le déroulement du traitement peut dépendre du moment et de la quantité d’ail consommée.

Si peu de temps s’est écoulé depuis l’ingestion, votre vétérinaire peut provoquer des vomissements en administrant des médicaments. Cela peut être efficace si l’ail n’a pas eu le temps de s’infiltrer dans le sang. Une fois l’estomac vidé, votre vétérinaire vous administrera un autre médicament pour arrêter de nouveaux vomissements. Ils donnent souvent aussi du charbon actif car cela aide à lier et à neutraliser tout l’ail restant dans le tractus gastro-intestinal.

Lire la suite  Infections à levures auriculaires chez les chiens

Des analyses de sang seront généralement effectuées pour évaluer le nombre de globules rouges de votre chien et le fonctionnement de ses organes. S’ils souffrent d’anémie sévère, une hospitalisation et une thérapie liquidienne peuvent être nécessaires. Dans les cas extrêmes, des transfusions sanguines sont nécessaires.

Un traitement rapide et complet est nécessaire en cas d’anémie sévère causée par la toxicité de l’ail. Si cela n’est pas administré, cela peut s’avérer mortel. C’est pourquoi une assistance vétérinaire rapide est importante.

Alternatives végétales sûres

L’ail peut être dangereux pour votre chien, mais cela ne signifie pas que tous les légumes avec lesquels vous cuisinez sont dangereux. Les haricots verts, les carottes et les concombres sont tous des exemples d’alternatives saines et sûres pour que votre chien puisse grignoter pendant que vous cuisinez.

Bien sûr, comme pour toute nouvelle friandise ou aliment, vérifiez auprès de votre vétérinaire avant de l’offrir à votre chien et nourrissez toujours avec modération.

Article précédentComment traiter l’encéphalite chez les chats
Article suivantRecette de biscuits pour chiens au beurre d’arachide